Silvye

Mon environnement, mes affaires ... notre monde.

Category: Cuisine (page 2 of 4)

Retour du Vietnam – Les nems de Yen

Dans une maison où j’ai logé près de Hoi An au Vietnam, dans le centre du pays, un couple nous faisait une merveilleuse cuisine et le premier soir j’ai dégusté des nems, cha gio en viêt, incroyablement bons…

Bundt cake moelleux au chocolat… et à la betterave !

Coucou tout le monde !

Il y a quelques jours, j’ai passé la journée avec ma maman et on en a profité pour aller à son travail, là où elle cultive des légumes, pour que je puisse faire le plein de délicieux légumes sains et locaux. Elle m’a alors offert une belle et grosse betterave. J’ai donc décidé d’en réaliser plusieurs recettes. Mais vous allez me dire, «Pourquoi elle nous parle de légumes alors qu’elle nous propose un gâteau au chocolat ?» Eh bien moi je vais vous dire pourquoi je vous parle de betterave ici ! C’est tout simplement parce qu’avec ce légume, j’ai décidé de réaliser cette petite recette car je mourais d’envie de déguster un gâteau au chocolat moelleux et fondant !

Bundt cake chocolat betterave - adelepomme-6.jpg

Eh oui, comme vous l’aviez déjà découvert l’année dernière, j’aime relever des défis, et mettre de la betterave dans un gâteau, ce n’était pas une première pour moi. Comme je savais que c’était une très bonne idée, j’ai décidé de réitérer l’opération, mais cette fois-ci, dans un grand moule, pour en faire une sorte de Bundt cake à partager. J’ai décidé de réaliser ce gâteau dans un moule à kouglof et je dois avouer que je n’ai pas été déçue du rendu. Je pense que dans un moule à cake, ça peut très bien aussi faire l’affaire. Il suffit d’adapter la cuisson en fonction. Certains diront : «Baaaah de la betterave dans un gâteau au chocolat … Pas booon». Eh bien, mince, moi je peux vous dire que si c’est carrément bon et que c’est même super moelleux et qu’on ne sent pas le légume ! Alors si vous n’êtes toujours pas convaincus, je vous mets au défi d’essayer la recette et vous verrez, c’est juste une tuerie de ouf ! Bonne dégustation 🙂PS : et vous savez quoi ? Cette recette est super facile et rapide 😉

Pour un bundt cake :

  • 100 g de sucre
  • 4 oeufs
  • 100 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 100 g de betterave cuite râpée
  • 200 g de chocolat noir
  • 90 g de beurre

Bundt cake chocolat betterave - adelepomme.jpg

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Pour commencer, faire fondre le chocolat noir avec le beurre.
  3. Dans un récipient, mettre le sucre et les oeufs. Battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajouter ensuite la farine et la levure. Battre à nouveau.
  5. Puis incorporer la betterave cuite et râpée.
  6. Finir avec le chocolat et le beurre fondus et mélanger jusqu’à obtenir une pâte à gâteau assez homogène.
  7. Verser l’appareil ainsi obtenu dans un moule à kouglof préalablement beurré et fariné . Faire cuire 35 minutes à 180°.

Et vous voilà désormais avec un délicieux gâteau au chocolat ultra moelleux !

 

Poulet et oignons caramélisés au vinaigre de framboise

Hello !

Il y a quelques jours, j’ai fait la découverte de produits plutôt intéressants en vente en grande surface, E.Leclerc pour ne pas la citer. Ces produits, ce sont des produits de la marque L’Origine du goût. Ils ont été imaginés, élaborés, créés en concertation avec l’école Ferrandi. Vous savez, la prestigieuse école de gastronomie française. L’Origine du goût, c’est une marque de distributeur haut de gamme qui souhaite démocratiser le goût des produits de très grande qualité. Certes, ces moutardes, chocolats, jambons et autres confitures ne sont pas donnés mais ces prix sont justifiés par le fait que ces produits valorisent un travail de qualité des agriculteurs de nos terroirs. J’espère que vous serez aussi curieux que moi pour découvrir ces produits originaux, rares et surtout délicieux !

Poulet et oignons caramélisés au vinaigre de framboise - adelepomme-4.jpg

Ayant donc très envie d’en déguster moi-même, j’ai fait en sorte de m’en procurer. J’ai alors eu la chance de disposer de différentes moutardes : au piment d’Espelette, au vinaigre balsamique, au moût de raisin, etc. Mais j’ai également acheté du vinaigre de framboise dans l’optique d’en faire de délicieuses petites recettes. Et la première qui m’est venue en tête est la réalisation de ce plat de pâtes au poulet et aux oignons caramélisés. Comme beaucoup le savent ici, j’adore les oignons caramélisés, c’est donc tout naturellement que j’ai eu l’idée de cette recette. Je l’ai associée au poulet et à des pâtes originales, histoire de changer des coquillettes et autre farfalle : ici, j’ai utilisé des Mafaldine. 🙂 J’espère que la recette vous plaira. Je vous laisse le plaisir de la découvrir !

Pour 4 personnes :

  • pâtes de votre choix – ici Mafaldine
  • 400 g d’escalope de poulet
  • un gros oignon (200 g environ)
  • 30 mL de vinaigre de framboise, soit 4 càs environ
  • 60 g de sucre
  • un filet de crème fraîche liquide
  • une noix de beurre
  • sel, poivre

Poulet et oignons caramélisés au vinaigre de framboise - adelepomme-2.jpg

  1. Mettre à cuire les pâtes dans un litre d’eau bouillante salée.
  2. Pendant ce temps, ciseler l’oignon.
  3. Puis, mettre dans une poêle sur feu doux l’oignon ciselé avec le sucre et le vinaigre de framboise.
  4. Laisser fondre pendant quelques minutes tout en mélangeant. Puis réserver lorsque ça commence à caraméliser.
  5. Couper les escalopes de poulet en morceaux.
  6. Puis, mettre à fondre une noix de beurre dans la même poêle et y ajouter les morceaux d’escalope de poulet.
  7. Cuire environ 5 minutes en retournant les morceaux pendant la cuisson pour qu’ils caramélisent de chaque côté. Saler, poivrer.
  8. Ajouter ensuite les oignons caramélisés. Verser un léger filet de crème fraîche liquide. Mélanger et cuire une à deux minutes de plus.
  9. Ajouter les Mafaldine et napper le tout avec la crème aux oignons.
  10. Servir aussitôt !

Poulet et oignons caramélisés au vinaigre de framboise - adelepomme.jpg

Un délicieux plat qui a été réalisé avec passion et gourmandise 🙂

Menu hebdo #1

Hello !

Ayé c’est la reprise, avec les bonnes vieilles habitudes : eh oui (pour ceux qui ont suivi) finalement je reprend mes menus hebdomadaires … oué parce que en vrai, faire ça au mois c’est un peu carrément laborieux et je ne m’y retrouve pas (d’ailleurs je tire mon chapeau à celles-eux qui y arrivent). Petit rappel pour les nouveaux, tu pourras retrouver encore plus d’idées dans la catégorie « menu hebdo », côté organisation et produits que j’utilise tu pourras retrouver toutes les infos par ici et tu trouveras aussi la liste des courses en fin d’article.

Petite info mais pas des moindres : aujourd’hui commence le défi végane 21 jours n’hésite pas à te lancer, tu recevras plein d’infos et d’idées recettes, et si tu veux être soutenu en petit comité rejoins-nous sur le groupe des bisounours végéta*iens où quelques bisounours motivés se sont aussi lancés dans l’aventure !

giphy (5)
Lundi
Restes du nouvel an + légumes rôtis

Mardi
J’ai préparé une belle quantité de sauce « bolognaise » avec des protéines de soja texturées. Cette sauce a accompagné des pâtes le jour même, et a servi de fond de pâte à pizza le lendemain.

Mercredi
Pizza sauce « bolo » aux PST

Jeudi
Soupe de légumes (chou fleur, brocolis, carotte, petit pois, poireaux, ail, oignon) et lentilles corail

Vendredi
Soupe et restes

Samedi
Assiette fourzitout avec : avocat, fenouil, endives + huile d’olive, graines de courge, noix, raisins sec et persil + pommes de terre et champignons rôtis + galette de soupe (reste de jeudi)

Dimanche
Riz biryani (j’ai cuit le riz à part, et ajouté des brocolis et des graines de courge à la place des noix de cajou)

En plus 
Banana bread au chocolat et noix (impro totale j’ai pas noté les quantités)
Petit dèj’ à boire

check list janvier #1

 

Apéro végétalien

Pour le nouvel an je ne savais pas quoi faire, pas envie de « cuisiner » et aussi envie de satisfaire tout le monde (mangeurs de graines ou pas) alors j’ai décidé de faire un apéro festif et basta ! Le côté pratique de ces recettes c’est que tu peux les préparer à l’avance (pour certaines ça sera même meilleur le lendemain). Que des recettes 100% végétales, le tout accompagné de rhum arrangé (oui attention, l’abus d’alcool gnagnagna …) bref … on s’est régalés ! T’es pas obligé d’attendre le nouvel an pour tester hein^^ toutes les occasions sont bonnes 😉

Tartinade petits pois et basilic

Moitié tartinade, moitié pesto pour un résultat très frais et parfumé, parfait pour y tremper légumes croquants, gressin, chips, etc …

Ingrédients

  • 200 gr de petits pois (surgelés ici)
  • 1 càs de basilic (du congèl)
  • 2 càs de graines de tournesol
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre

Préparation 

Faire cuire les petits pois dans une casserole d’eau bouillante salée, une dizaine de minutes environ.

Égoutter puis les tremper immédiatement dans un grand volume d’eau glacée pour fixer la couleur.

Les placer dans le bol du mixer (lame en « s » ici) avec tout le reste des ingrédients et mixer jusqu’à obtenir la texture désirée. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Caviar végétal

Une recette inspirée de plusieurs recettes en même temps avec une petite dose d’impro, résultat bluffant ! A déguster sur des petits canapés avec un peu de margarine végétale pour encore plus de gourmandise.

Ingrédients

  • 3 càs de perles de tapioca
  • 1 càs d’algues (salade du pêcheur)
  • 1 càc de thé fumé
  • 2 càs de tamari
  • 1 càc d’huile d’olive
  • 50 cl d’eau

Préparation

Porter l’eau à ébullition avec les algues puis couper le feu et y ajouter le thé fumé. Laisser infuser une dizaine de minutes à couvert.

Filtrer le bouillon puis remettre sur le feu, ajouter 1 càs de tamari. Une fois que le mélange est à ébullition, ajouter le tapioca, baisser à feu moyen et faire cuire 20 à 30 minutes en touillant de temps en temps.

Égoutter et rincer les perles à l’eau claire puis les disposer dans un petit récipient. Ajouter l’huile d’olive et le restant de tamari, mélanger puis réserver au frais. Le sortir quelques temps avant dégustation pour qu’il soit à température ambiante.

Sans titre (56)

Gressin tomate olive

Une recette simple et délicieuse pour laquelle je me suis inspirée de la recette des flûtes de la fée Stéphanie. Ces gressins sont parfaits pour faire trempette mais aussi à déguster nature.

Ingrédients

  • 250 gr de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger (5.5 gr)
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • environ 12 cl d’eau (tiède)
  • 4-5 pétales de tomates séchées
  • 15 olives vertes dénoyautées

Préparation

Préparer la pâte : réhydrater la levure dans un fond d’eau tiède. Mélanger la farine, le sel et faire un puits. Ajouter l’huile, la levure et l’eau et pétrir jusqu’à obtenir une pâte souple. Laisser lever une à deux heures à l’abri des courants d’air.

Mixer ensemble les tomates séchées, l’huile d’olive et les olives vertes.

Après le temps de levage, pétrir à nouveau la pâte quelques minutes puis l’étaler sur 3 – 4 mm d’épaisseur environ (directement sur une feuille de papier cuisson pour faciliter la manipulation par la suite).

Tartiner toute la surface avec la mixture tomate séchées – olives puis couper des bandes de 1 cm environ (avec une roulette à pizza par exemple).

Entortiller deux bandes ensemble pour faire joli puis déposer le tout (avec le papier cuisson) sur une plaque allant au four.

Enfourner 10 minutes environ à 180° (jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés).

Sans titre (53)

Pois chiches rôtis aux épices

Rapide et méga fastoche, l’essayer c’est l’adopter !

Ingrédients

  • des pois chiches cuits
  • des épices : paprika, sel, poivre, zaatar
  • de l’huile d’olive

Préparation 

Mélanger le tout intimement selon tes goûts et enfourner 10 minutes environ à 180°

Mini feuilletés

Comme les pois chiches, facile et rapide à faire et déclinable à l’infini 🙂

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée végétale
  • charcuterie vegan
  • graines de sésame
  • huile d’olive

Préparation

Dérouler la pâte feuilletée, découper des bandes / carrés en fonction de la taille voulue.

Badigeonner l’intérieur d’huile puis déposer la charcuterie vegan. Rouler le tout joliment.

Badigeonner de lait végétal et parsemer de graines de sésame.

Enfourner 15 minutes environ à 180°

Rhum arrangé

Ingrédients

  • 50 cl de rhum blanc
  • 3 gr de fleur d’hibiscus (trouvé en magasin bio)
  • 1 gousse de vanille
  • le jus d’1 citron
  • le jus de 2 clémentines + 1 clémentine entière
  • 3 càs de sirop d’agave (ou plus ou moins selon tes goûts)

Préparation 

Dans une bouteille, mettre le jus de citron, le jus de 2 clémentines, les fleurs d’hibiscus, ajouter le rhum, le sirop d’agave, la gousse de vanille ouverte en deux dans la longueur et enfin la dernière clémentine en quartiers. Secouer un peu tout ça et laisser reposer (plus ça repose, plus c’est bon mais la veille pour le lendemain ça ira aussi).

En plus de tout ça :

Du houmous, un pâté de fêtes, du fromage à tartiner amande, figue et noix, et pis y’avait aussi des chips style « tortillas » et des légumes à croquer (carottes et navet blanc long).

Sans titre (55)

giphy (4).gif

Menu végé {décembre 2017}

Et le voici le voilà le tant attendu (non ? ah bon) menu végé mensuel du mois de décembre ! J’en profite pour te souhaiter une très belle nouvelle année, qu’elle t’apporte tout ce que tu souhaite et plus encore !

pix

J’espère que tu trouveras aussi ton bonheur dans cette compil’ de menu du mois de décembre, des recettes healthy, végétaliennes, gourmandes, y’en a pour tous les goûts. Recettes que tu retrouveras en cliquant sur les liens ou en feuilletant mon blog 🙂

Légumes
Chaussons aux légumes de chez mamapasta
Soupe (chou blanc, oignons, ail, carotte, persil, lentilles vertes)
Galettes de quinoa et légumes, pâtes, crudités & crème de cajou
Purée de butternut façon Valkyrie
Tarte aux poireaux
Légumes et patates rôtis & pst
Wok de légumes & tofu mariné
Quiche aux légumes et curcuma

Plats réconfortants
Gratin poireaux/pomme de terre
Carry PST combava + riz & pois du cap
Haricots blancs sauce tahin de chez Thai
Lentilles blondes mijotées & riz
Boudin blanc de chou-fleur du blog France végétalienne
Pastilla (tempeh, potimarron et fruits secs) de chez Angie
One pot lentilles, légumes et quinoa

Pâtes 
Pâtes et sauce tomate aux légumes planqués
Tagliatelles bolo légumes & PST
Cannelloni aux champignons du blog Valkyrie Végétarienne
Pasta al forno

Kids
Tofu pané, crudités & riz blanc
Galettes riz et sarrasin de chez mamapasta + légumes rôtis
Pain pita, falafels, crudités (wrap)
Burger VG {haricot rouge / quinoa}

* Menu de Noël* 
Apéro
Sapin d’apéro aux poireaux 
Pâté de fête

Plat
Parmentier de lentilles aux châtaignes 
Sauce champignons
Légumes rôtis

Dessert
No bûche poire amande chocolat 

* Menu de nouvel an *
Apéro vegan 
No bûche poire amande chocolat (encore)
Rhum arrangé 

En plus
– du houmous (for ever)
– des verrines de noyel (fromage frais, champi et noix)
– des chocolats chauds (lait d’amande + 2 carrés de chocolat noir, le tout chauffé ensemble épicétout)
– des petits dèj’ à boire
– des muffins au chocolat & 4 épices
– des biscuits de noël

Blinis légers aux flocons d’avoine

Hello tout le monde !

Beaucoup seront d’accord avec moi pour dire que les blinis sont bien meilleurs faits maison. Les autres d’entre vous ne pourront pas le dire car ils n’ont jamais eu la chance d’en goûter. Il est donc temps d’y remédier. Mais attention, cette recette est pour le moins originale ! Eh oui, comme vous le savez, j’aime vous faire découvrir des recettes qui changent, toujours plus délicieuses, et qui plus est, rapides et faciles à réaliser. Néanmoins, la recette que j’avais l’habitude de faire nécessitait un temps de repos. Je vous en partagerai sûrement la recette ici car ces blinis n’en restent pas moins délicieux.

Blinis flocons d'avoine et saumon - adelepomme.jpg

Et beaucoup de mes proches pourront en témoigner, la patience n’est pas l’une de mes plus grandes qualités. Surtout en ce qui concerne la cuisine. Alors les temps de repos, très peu pour moi ! Quand j’ai donc fait la découverte de ces délicieux blinis aux flocons d’avoine dans le dernier numéro de VitalFood, j’ai donc été ravie qu’ils ne nécessitaient en aucun cas un temps de repos. J’ai donc décidé de réaliser la recette et j’ai réussi à duper mon chéri, toute sa famille et nos amis car aucun d’entre eux n’aurait parié sur le fait que la recette contenait des flocons d’avoine ! Je me suis alors dit que ça pouvait être une très bonne idée de vous la partager. D’autant plus que la recette est super rapide, que vous pouvez napper les blinis de tout ce qui chante et qu’ils seront toujours aussi bons ! Bonne dégustation 🙂

Pour 30 à 40 blinis :

  • 75 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 25 g de flocons d’avoine
  • 1 oeuf
  • 75 mL de lait
  • 125 mL de crème liquide entière bien fraîche (la sortir au dernier moment)
  • sel, poivre
  • huile

Blinis flocons d'avoine et saumon - adelepomme-2.jpg

  1. Avant toute chose, mettre un récipient (si possible en inox) au frais avec les fouets d’un batteur électrique.
  2. Pour commencer, rassembler dans un autre grand bol la farine, la levure et les flocons d’avoine, le sel et le poivre. Mélanger le tout.
  3. Puis séparer l’oeuf : mettre le jaune avec la farine et les flocons d’avoine.
  4. Faire tiédir le lait et l’ajouter avec la farine, les flocons d’avoine et le jaune d’oeuf. Fouetter le tout.
  5. Dans le récipient en inox tout juste sorti du réfrigérateur, mettre la crème fraîche entière liquide et la fouetter vivement au batteur électrique pour en obtenir une sorte de chantilly.
  6. Puis fouetter également le blanc d’oeuf en neige.
  7. Ajouter ce blanc d’oeuf en neige dans le récipient avec la farine, les flocons d’avoine, le jaune d’oeuf et le lait. L’incorporer à la maryse.
  8. Puis incorporer également la crème fraîche montée jusqu’à obtenir un appareil homogène.
  9. Puis faire chauffer un filet d’huile dans une crêpière. Mettre sur feu doux et faire des petites crêpes de la taille des blinis. Faire cuire une minute de chaque côté.
  10. Retirer sur une assiette recouverte de papier absorbant. Finir la fournée de blinis.

Blinis flocons d'avoine et saumon - adelepomme-3.jpg

Vous pouvez tartiner ces blinis avec ce qui vous chante. Ici, du fromage blanc fouetté avec du jus de citron, une pointe d’huile de noisette, de l’aneth, du sel et du poivre et recouverts d’une tranche de saumon fumé.

Courge, Patate douce et Quinoa

Hello la compagnie !

Pour commencer, je tiens à vous souhaiter une merveilleuse année 2018 pleine de gourmandises et de bons moments à partager autour d’une table en compagnie de vos proches et également à vous remercier pour votre soutien au quotidien. Pour bien commencer l’année, j’ai décidé de vous présenter une recette qui a fait ses preuves et qui m’a totalement conquise. Au début, j’avais commencé la recette au four mais la cuisson étant lente, je me suis dit : « Et pourquoi pas essayer cette recette sur le feu pour une cuisson plus rapide ? » Eh oui, ce jour-là j’étais plutôt pressée de manger et l’idée d’attendre 30 à 40 minutes que mon gratin de courge et patates douces soit cuit ne m’enchantait guère. J’ai donc essayé de remasteriser cette recette en une recette simple et rapide à la fois. Et j’ai donc eu la joie de découvrir que cela était possible.

Courge et patate douce - adelepomme-3.jpg

Le lait de coco apporte un fondant carrément délicieux. La coriandre se marie parfaitement bien avec le goût de la courge et de la patate douce. Le quinoa et le boulgour apportent des protéines. Quant aux noisettes, elles viennent ici pour transformer la recette en un plat gourmand et croquant. J’espère donc que cette recette vous plaira autant qu’elle m’a plu. Pour finir, une dernière petite chose : j’ai choisi la courge de Nice à long fruit afin d’avoir des rondelles plus ou moins de la même taille que ma patate douce, et surtout pour changer des butternut et autres potimarrons. Et je n’ai pas été déçue ! L’essayer, c’est l’adopter 🙂Bonne découverte à tous !

Pour 4 personnes : 

  • une petite courge de Nice à long fruit (ou Butternut)
  • trois patates douces longues et assez régulières
  • 10 cL de lait de coco
  • 250 g de mélange de quinoa et boulgour
  • noisettes
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  • coriandre

Courge et patate douce - adelepomme.jpg

  1. Pour commencer, mettre à bouillir 500 mL d’eau salée dans un casserole et y plonger le mélange quinoa/boulgour. Le laisser cuire sur feu doux pendant 10 à 12 minutes et l’égoutter.
  2. Pendant que le quinoa/boulgour cuit, éplucher la courge et les patates douces et en faire de fines tranches : cette étape est largement plus facile à l’aide d’une mandoline.
  3. Puis, dans une sauteuse, faire chauffer un filet d’huile d’olive et y déposer délicatement les tranches de courge et de patates douces. Les faire dorer 3 minutes sur feu moyen à fort.
  4. Puis couvrir et cuire 3 minutes de plus en mélangeant délicatement.
  5. Puis ajouter le lait de coco et mettre sur feu doux. Assaisonner : sel, poivre, coriandre.
  6. Mélanger et cuire 3 minutes de plus.
  7. Servir en faisant une jolie rosace de légumes en alternant les rondelles de courges et de patates douces. Ajouter des noisettes grossièrement concassées et le mélange de quinoa/boulgour cuit et égoutté.

Et voilà, une très bonne recette prête en une trentaine de minutes à peine !

Ca réchauffe ! – Fondue de fenouil et tofu à la tomate (avec un bol de riz complet)

J’adore le fenouil ! Cru, cuit, mijoté, braisé, sauté… Et je trouve que c’est facile de faire un joli plat avec. Pour un déjeuner rapide, j’ai encore eu l’occasion de le vérifier : 1 petit bloc de tofu, un petit bulbe et une briquette de tomate, avec un reste de riz complet cuit la veille, j’avais mon repas sous les yeux. Juste besoin de le cuisiner…

Rochers géants à la pâte à tartiner

Bonjour tout le monde !

En ce 30 décembre, avant de vous souhaiter une merveilleuse année, j’ai décidé de vous faire saliver avec une recette qui a récolté les votes de toute ma petite famille et belle-famille ! Ces Rochers, j’en ai eu terriblement envie dimanche dernier en me réveillant à 7h10. Étant donné que j’étais censée préparer le dessert pour le Noël chez ma maman qui avait lieu le midi-même, et comme la recette que j’avais préparée la veille ne m’avait pas convaincue, je suis dit : « Allez, lance-toi, c’est le moment d’essayer ! » J’avais trois heures devant moi, le temps minimum que demandait cette recette. Enfin c’est pas qu’elle met trois heures à être préparée, je vous rassure, c’est juste qu’il faut prévoir de mettre les Rochers au congélateur pendant plusieurs heures. Pendant ce temps, vous pouvez faire tout ce que bon vous semble, cela ne me regarde pas 🙂

Ferrero rocher à la pâte à tartiner - adelepomme.jpg

Donc cette recette, comme je l’ai dit plus haut, n’est pas prête en une demi-heure comme vous avez l’habitude de voir ici. Mais d’un autre côté, elle est quand même assez rapide et relativement facile à réaliser. Eh oui, on se dit que cette recette c’est genre le truc super difficile à faire, que jamais on n’y arrivera… Et pourtant, je vous assure, elle est vraiment à la portée de tous ! Prévoyez donc de préparer la recette le matin tôt pour le midi minimum car il faut au moins 3h de repos au congélateur pendant la recette. Je ne vous fais pas saliver plus longtemps, voici la recette de ces délicieux Rochers que j’ai décidé de garnir à la Pâte à tartiner de chez Charles Chocolartisan : certains étaient à la Kicrousty, d’autres à la Nutôloire… Une pure tuerie ! Bon je vous avouerais que j’en avais aussi fait au Nutella pour les puristes de ma famille…

Pour 10 Rochers géants à partager … ou pas !

Coque et intérieur des Rochers :

  • 150 g de chocolat noir à pâtisser
  • 10 crêpes dentelles vous pouvez aussi utiliser des brisures de feuilles de brick, c’est ce que j’ai fait 😉
  • un sachet de sucre pétillant (facultatif)
  • 10 càs de pâte à tartiner de votre choix environ – celle de Pâteàtartiner.fr ici
  • du caramel au beurre salée venant du même endroit
  • 10 noisettes entières
  1. Pour commencer, faire fondre le chocolat.
  2. Puis émietter les crêpes dentelles et les ajouter au chocolat fondu.
  3. Ajouter également le sachet de sucre pétillant et mélanger le tout.
  4. Dans un moule à mini-muffins, déposer une bonne couche de ce chocolat pour faire les coques de rochers. Tasser le chocolat pour en faire une couche homogène.
  5. Ajouter ensuite la pâte à tartiner : une demi-cuillère à soupe par moule : remplir chaque moule et aplatir avec le dos de la cuillère – en mettre légèrement moins la moitié des moules.
  6. Ajouter du caramel au beurre salé dans chaque moule.
  7. Puis mettre une noisette entière dans la moitié des moules : ceux qui sont moins remplis de pâte à tartiner.
  8. Mettre au congélateur pour 2 heures au moins, voire plus si possible.

Ferrero rocher à la pâte à tartiner - adelepomme-4.jpg

Enrobage des Rochers : 

  • 150 g de noisettes
  • 200 g chocolat noir ou au lait
  • un sachet de sucre pétillant (facultatif)
  1. Puis, pendant le temps de congélation, concasser les noisettes au couteau pour obtenir des brisures de la taille adéquate. Mettre ces brisures de noisettes dans une assiette plate ou sur une plaque.
  2. Puis faire fondre le chocolat et y ajouter le sucre pétillant. Mélanger.
  3. Démouler les demi-Rochers. Avec du chocolat préalablement fondu, souder un demi-Rocher avec une noisette avec un autre Rocher sans.
  4. Tremper les Rochers dans du chocolat fondu puis rouler dans les brisures de noisettes.
  5. Réserver sur une grille et attendre quelques instants la pâte à tartiner soit fondue pour déguster.

Ferrero rocher à la pâte à tartiner - adelepomme-3.jpg

Je me suis largement inspirée de cette recette et j’avoue ne pas avoir été déçue !

Older posts Newer posts

© 2018 Silvye

Theme by Anders NorenUp ↑