Aussi surprenant que cela puisse paraître, on trouve au Vietnam de la soupe de potiron. Est-ce un souvenir de l’époque coloniale, comme de nombreux autres plats, je ne sais pas. En tout cas, elle est familière à nos palais et, pourtant, il y quelque chose qui, à n’en pas douter, est asiatique dans cette soupe. Au Vietnam on l’appelle Canh (qui veut dire soupe) bí đỏ – potiron.